Je vous propose de m’accompagner, comme si vous étiez en live, sur mon week-end au Touquet.
En effet, du 03 au 05 septembre, la ville du Touquet Paris Plage a accueilli la vingtième édition du rallye historique du Touquet et son concours d’élégance.
Dans ce premier article, je vais vous parler du rallye historique.
Dans quelques jours, un second article abordera le concours d’élégance.

Vendredi 03 septembre 2021

Cette année, 37 équipages étaient engagés dans cet événement. Pour moi, c’est ma première participation, et elle se fera logiquement en tant que photographe.

Lorsque je suis arrivé sur place le vendredi vers 14.30, de nombreuses voitures étaient déjà présentes. Le départ est prévu à 17.30 sur le perron de l’hôtel Westminster. L’hôtel sera d’ailleurs le centre névralgique du week-end. Le temps de finir les derniers préparatifs sur les véhicules  et c’est déjà l’heure du départ.

 

La première voiture est partie! Le rallye a officiellement débuté. Les véhicules s’élancent tour à tour au rythme d’un toutes les minutes.

Pendant que les concurrents dans leurs automobiles quittent la ville pour les routes sinueuses de l’arrière-pays Touquettois, je file par les axes principaux vers un lieu qui va permettre de photographier les autos en mouvement. L’organisation m’a donné une carte routière avec le parcours des 3 jours. Pour cette première séance photos sur le tracé, J’ai repéré un lieu sympa derrière le golf de Wimereux, à quelques centaines de mètres à vol d’oiseau de la plage.
Je profite du trajet jusqu’au golf pour vous donner quelques informations sur l’événement.
En quoi consiste le rallye historique du Touquet ?
Ici on ne parle pas de temps au tour, de piste, de temps scratch, etc… C’est un rallye de régularité. C’est à dire, que les participants doivent parcourir un itinéraire sur routes ouvertes, en suivant un road book fourni par l’organisation, en roulant à une vitesse moyenne définie par la direction de course.
Cette année la vitesse moyenne avoisine les 40 km/h.
Quel type de voiture croise-t on sur ce rallye ?
Cela va des « Classic » MG B ou Triumph TR4, aux youngtimers siglés Porsche, en passant par les courbes rétros d’anciennes Ferrari ou autre Ford Mustang. Un beau plateau donc. Certains véhicules pourraient enchaîner sans rougir avec le concours d’élégance du dimanche après-midi.

Ça y est, j’arrive sur place. Positionné au milieu d’un champ avec mon 70-200, je suis à bonne distance des concurrents, ce qui me permettra de les photographier en filé (pour donner une sensation de vitesse). Une vingtaine de minutes d’attente et le premier concurrent arrive. Ouf, je me posais la question si j’arrivais encore à me repérer avec une carte routière!
Les participants défilent devant mon objectif… Mais pas à une minute d’intervalle. Les écarts se creusent donc déjà. Une petite dizaine de voitures passent et la j’entends des bruits provenant du champ de maïs en face de moi. Bruits qui se rapprochent! Je lève les yeux, les maïs bougent fort et d’un coup trois chevreuils sortent du champ en courant dans ma direction devant la Porsche 993 Turbo! Je me dis « Ouf ils n’ont pas touché la voiture! » puis « chouette, j’ai vu des chevreuils, c’est cool » (c’est toujours plaisant à voir). Le seul truc c’est que les 3 chevreuils continuent de courir vers moi… ils ont changé de direction à seulement 5 mètres de mon objectif! En quelques secondes je me suis transformé en photographe animalier! Preuve en image! Le propriétaire de la 993 Turbo viendra me voir le lendemain en me disant « on a eu peur pour vous, on a cru qu’ils vous chargeaient ».
Juste le temps de me reconcentrer et les véhicules passent de nouveau sur la route. J’attends que la dernière voiture passe et je rejoins les participants au restaurant. Le parking est rempli de toutes ces belles autos. Porsche, Aston Martin, Ferrari, mais également Peugeot 403 ou Austin Mini.
Une fois le repas fini, retour vers le Touquet. Les concurrents repartent en suivant à nouveau le road book. Une étape de nuit… C’est fun ! Je ne ferai pas de photos à ce moment-là. Pas que je n’en avais pas envie, mais sortir les flashs et les positionner à l’arrivée, je ne suis pas certain que les concurrents aient apprécié la séance photos à la mode « fin de spécial au rallye de Monte Carlo ».
Une fois tous les véhicules revenus au parc fermé, il est temps pour tous de regagner ses pénates pour un sommeil bien mérité.

Samedi matin 

Cette première nuit fut courte. Il faut dire que le premier concurrent passe devant le chrono à 08.00 ce samedi matin. L’horaire c’est l’horaire !

J’attends que tous les véhicules aient entamé cette seconde étape pour me diriger vers le lieu du repas du midi. Ce dernier se déroule sur un immense domaine. De quoi garer la quarantaine de voitures et profiter d’un moment de détente dans un écrin de verdure. Comme j’ai un peu d’avance sur les concurrents (je ne me déplace pas en fusée, j’ai fait au plus court), j’en profite pour faire l’itinéraire à contre sens et ainsi me positionner pour refaire des photos en mouvements à partir d’un champ. Le temps de faire demi tour et de me garer que je vois passer une Aston et une Camaro badgées aux couleurs du rallye. J’arriverai à prendre tous les concurrents suivants en photos, mais pas ces deux là.
Je file au resto retrouver les équipages. Une partie des voitures est alignée sous la rangée d’arbres. Un invité est venu en hélicoptère ce midi. La lumière, le cadre, les véhicules, etc… bref, de quoi se faire plaisir en photos!

Une fois le repas terminé, c’est reparti en direction du Touquet.
Je pars avec 20 minutes d’avance sur le premier concurrent afin de pouvoir tous les photographier en mouvement ! Je quitte la forêt de ce secteur pour me placer au milieu d’un champ fraîchement moissonné. La premiere voiture file devant mon objectif. Toutes les autres suivront à intervalles plus ou moins réguliers. L’hélicoptère fait un petit passage histoire de faire quelques photos… Top!
Une fois revenues au parc fermé, les voitures n’en bougeront plus jusqu’au lendemain 08.30.
Le samedi soir est réservé à la soirée de gala au Westminster.

Dimanche matin

 

Dimanche 08.00, c’est l’heure prévue pour le briefing pilotes. La première voiture s’élance à 08.30. C’est parti pour une cinquantaine de kilomètres entre autres dans la vallée de la Course. C’est ce secteur que je choisis pour faire mes dernières photos en mouvement. Quelques beaux paysages plus tard et surtout la cinquantaine de kilomètres parcourus, tous les véhicules reviennent au Touquet pour clôturer cette vingtième édition de ce rallye historique du Touquet.
La remise des prix se fait dans la bonne humeur au restaurant, en présence de tous les participants.

De nombreux participants assisteront en spectateur au concours d’élégance qui se déroule l’après-midi. Mais ça c’est une autre histoire, dont je vous parlerai dans quelques jours.

J’espère avoir réussi à retranscrire en image et en quelques mots cette vingtième édition du rallye historique du Touquet Paris Plage.

C’était pour moi une première que de participer à un tel événement. Après avoir vu comment cela se déroule, j’avoue que prendre le départ en tant que participant d’un rallye de régularité ne me déplairait pas… et vous? Dites moi ce que vous en pensez en commentaires.

Les derniers articles

Course Moiss’Batt juillet 2016

Course Moiss’Batt juillet 2016

Course Moiss'Batt Steenvoorde Juillet 2016   Je vous invite à visionner mes photos d'une course de moissonneuses batteuses qui s'est déroulée en juillet 2016 à Steenvoorde dans le Nord. J'ai retrouvé ces photos en faisant du tri dans les disques durs au bureau....

Enduropale 2019 – Le Touquet Paris Plage

Enduropale 2019 – Le Touquet Paris Plage

Enduropale 2019 - le Touquet Paris Plage   Début février 2019, j'ai fait un saut à l'Enduropale du Touquet Paris Plage pour y prendre quelques photos. Voici quelques unes des photos que j'avais fait à l'époque! Ces photos vont avoir 3 ans! Que le temps passe...

Plaquette recherche partenaires

Plaquette recherche partenaires

Plaquette recherche parternaires   Aurélien Doolaeghe, compétiteur moto handisport, m'a demandé en décembre 2020 de réaliser sa plaquette pour rechercher des partenaires pour sa saison 2021.La majorité des photos ont été faites par mes soins, la rédaction des...

Casque Shark Race R Pro

Casque Shark Race R Pro

Casque Shark Race R Pro Carbon GP FIM   Je vous invite à visionner mes photos de ce casque Shark Race R Pro Carbon GP FIM. J'ai réalisé ces photos en fin d'année dernière pour Aurélien Doolaeghe, compétiteur en course moto handisport. Je vous parlerai de lui...

Calendrier 2022

Calendrier 2022   En ce 24 décembre 2021, pour fêter Noël, je vous propose mon calendrier 2022. Je l'ai constitué avec quelques unes de mes plus belles photos réalisées cette année 2021.   Il est en sérié limitée à 25 exemplaires. La signature au milieu des...

Séance photos Le Bureau Du Steel

Séance photos Le Bureau Du Steel

Séance photos Le Bureau Du Steel   Je vous invite à visionner mes photos de Laurent, du Bureau Du Steel.Laurent est un artiste qui crée des sculptures à l'aide de pièces métalliques. Il travaille le métal grace à ses mains en or! Afin de promouvoir sa...

4 Commentaires

  1. Francois van Zuylen.

    Pour une première, c’est sublime, beau reportage illustré par de belles photos. Du boulot de professionnel !

  2. David Filatriau

    Merci François 😉

  3. OLIVIER FONTAINE

    Superbes photos et un reportage détaillé qui j’en suis sûr donneront envie à d’autres propriétaires de belles autos de participer à ce très beau rallye.
    L’anecdote des trois chevreuils est surprenante!
    Merci pour le partage.

  4. David Filatriau

    Merci Jean pour le compliment 😉 et oui, j’espère également que cela donnera envie à d’autres propriétaires d’y participer

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Contenu protégé !!