URAL Sportsman 2012

Le side de l’Est

L’inspiration du moteur flat twin de la BMW allemande n’est pas à renier sur l’Ural (prononcez Oural). Ce modèle à deux roues motrices possède encore une admission par carburateurs. Autant vous dire qu’il ne faut pas s’inquiéter quant à sa fiabilité. Et ce ne sont pas les 40 Cv qui vont épuiser la bête !

Loin des critères sportifs, on choisit une Ural pour son caractère atypique, et pour aller au bout du Monde… ou presque. Les « roule-toujours » et par tout temps y trouveront leur compte. La Sportman ne rechigne pas non plus au tout chemin ou à la neige, il suffit de craboter la roue du side.

Son propriétaire ne tarit pas d’éloges à son égard : « Ce véhicule est sorti d’une autre époque. A la fois simple de conception, rustique, on le dépanne avec presque rien ! J’ai craqué pour cette moto Russe qui comme l’Antonov, reste un véhicule mythique, increvable, dont on ne saurait se séparer ! »

Texte : Sylvie et Franck Méneret





Suivez moi sur facebook
Suivez moi sur Instagram
Me soutenir

Voir d'autres articles

NEWSLETTER

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque mois nos derniers articles de blog par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre Politique de Confidentialité.